sommeil

4 façons d’améliorer le sommeil

Le sommeil est l’une des fonctions essentielles qui améliorent et rechargent la capacité du corps à effectuer différents travaux. Cela rend également le corps alerte après votre réveil et vous éloigne également des maladies. Sans sommeil réparateur, Brian ne fonctionne pas correctement ou à son meilleur. Avez-vous déjà pensé à la nourriture affectant la qualité du sommeil ? ou Vous est-il déjà arrivé de vous coucher en sautant des repas et d’avoir observé des troubles du sommeil ? Si oui, vos pensées sont sur la bonne voie. Que ce soit qualitativement ou quantitativement, la nourriture affectera le rythme de sommeil.

La santé intestinale a une relation très étroite avec notre fonction cérébrale. Il est également connu sous le nom d’« axe intestin-cerveau ». Il fait référence à la connexion entre votre intestin et votre cerveau. C’est aussi simple que de sentir des papillons dans votre estomac lorsque vous voyez quelque chose que vous aimez, ou de perdre l’appétit lorsque vous êtes extrêmement stressé, et c’est là que votre esprit et votre estomac sont connectés.

De nouvelles preuves suggèrent qu’un axe intestin-cerveau perturbé ou une dysbiose – Un terme utilisé pour indiquer un microbiome intestinal perturbé peut favoriser la prise de poids par des changements dans notre métabolisme, le contrôle de la satiété et les comportements alimentaires. Des signaux internes et externes comme les rythmes circadiens et les habitudes alimentaires affectent le sommeil. La recherche montre que le microbiome intestinal affecte des éléments de la fonction cognitive, du développement du cerveau, de la formation de la mémoire, de la rythmicité circadienne et de la santé mentale. Quand et ce que les gens mangent peuvent avoir un impact sur la composition, la taille et les rythmes quotidiens du microbiote intestinal. Les modifications du microbiote intestinal peuvent conduire à différents métabolites intestinaux. Par conséquent, changer le régime alimentaire peut potentiellement améliorer le sommeil d’une personne.

Équilibrer les micro-organismes dans notre intestin est l’un des moyens les plus importants d’améliorer le sommeil et la santé globale.

4 façons d’améliorer le sommeil

#1.Incluez les aliments suivants dans votre alimentation 

  • Les probiotiques sont alimentés par de bonnes bactéries dans l’intestin et ils peuvent prévenir l’inflammation intestinale et d’autres troubles intestinaux. Les aliments fermentés sont des sources naturelles de probiotiques par le biais de l’alimentation. Les légumes fermentés, le kéfir, le kimchi, le kombucha, le miso, la choucroute, le tempeh et le yaourt sont des exemples d’aliments fermentés.
  • Les probiotiques se nourrissent de glucides non digestibles appelés prébiotiques. Les prébiotiques encouragent la multiplication des bactéries intestinales. Ceux-ci aident les microbes à devenir tolérants à certaines conditions environnementales, notamment le pH et les changements de température. Les aliments riches en prébiotiques sont les grains entiers, les légumes riches en fibres, les fruits, les noix, les graines, etc.
  • Les régimes à base de plantes sont les meilleurs pour équilibrer les microbes sains dans l’intestin. Plusieurs études suggèrent également qu’il existe une différence significative entre le microbiome intestinal des végétariens et celui des personnes qui mangent de la viande. En raison des niveaux élevés de fibres prébiotiques, un régime végétarien peut améliorer la santé intestinale.

#2. Évitez-les dans votre vie de tous les jours 

  • Mangez moins / évitez les édulcorants artificiels et les sucres ajoutés dans votre alimentation, car ils peuvent provoquer une dysbiose intestinale qui est un déséquilibre des microbes intestinaux. Certaines études ont suggéré que le régime alimentaire occidental est plein de sucres et de graisses et moins de fibres, ce qui affecte négativement le microbiome intestinal et influence le cerveau et le comportement. Certaines études ont également prouvé que les édulcorants artificiels étaient liés à l’augmentation des bactéries responsables des maladies métaboliques.
  • Les stress psychologiques peuvent perturber les micro-organismes dans les intestins même pendant de courtes périodes de stress. Le stress est principalement causé par des facteurs psychologiques et environnementaux tels que le chaud ou le froid extrême, la privation de sommeil et la perturbation du rythme circadien. Certaines des techniques de gestion du stress comprennent le yoga, la méditation et une activité physique régulière. Une bonne alimentation et un bon sommeil peuvent réduire considérablement le niveau de stress.
  • Les antibiotiques nuisent au microbiote intestinal et à l’immunité. Bien qu’ils combattent les infections bactériennes, certains rapports indiquent que même 6 mois après leur utilisation, l’intestin manque encore de plusieurs espèces de bactéries bénéfiques. Évitez de fumer car cela pourrait également affecter la flore intestinale en augmentant les micro-organismes potentiellement nocifs et en diminuant les niveaux de bactéries bénéfiques.

#3. Faites de l’exercice régulièrement 

L’exercice régulier peut contribuer à une bonne santé cardiaque et à la perte de poids. La recherche a montré que la composition corporelle affecte également considérablement le microbiome intestinal et, finalement, le sommeil.

A lire aussi : Millets et leurs avantages époustouflants

#4. Aliments apaisants à prendre avant le coucher 

  • Les amandes et les noix contiennent l’hormone mélatonine qui régule l’horloge interne et les signaux pour se préparer au sommeil.
  • Le thé à la camomille contient de l’apigénine. Cet antioxydant se lie à certains récepteurs de votre cerveau qui peuvent favoriser la somnolence et réduire l’insomnie.
  • La tisane de passiflore est une tisane traditionnellement utilisée pour traiter plusieurs problèmes de santé. De plus, il a été étudié pour son potentiel à réduire l’anxiété. Les mêmes antioxydants présents dans la camomille pourraient être responsables de cette action.
  • Les produits laitiers tels que le lait et le yogourt sont connus comme de bonnes sources de tryptophane et peuvent augmenter les niveaux de sérotonine.
  • Les autres sources de tryptophane et de mélatonine sont les bananes, l’avoine, le fromage cottage, etc.

Pour obtenir un bon sommeil tous les jours, il est toujours suggéré de manger avant 2 à 3 heures de sommeil. Dormir immédiatement après avoir mangé peut causer des problèmes digestifs tels que des reflux acides et des troubles du sommeil. Ce n’est pas par un seul aliment que vous modifiez votre rythme de sommeil, mais une combinaison de changements de régime alimentaire et de mode de vie peut conduire à des habitudes de sommeil saines. Une alimentation équilibrée, une hydratation optimale, des exercices réguliers et une réduction du stress peuvent réduire l’insomnie et augmenter les performances globales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *