Les superaliments existent-ils vraiment ?

Les superaliments existent-ils vraiment ?

Le terme « superaliment » est utilisé pour définir les aliments qui ont des niveaux élevés de nutriments particuliers (antioxydants, vitamines ou minéraux) et des avantages supplémentaires pour la santé. Cependant, les preuves scientifiques à l’appui des avantages réels de ces aliments pour la santé ne sont généralement pas concluantes.

Que sont les superaliments ?

Il n’y a pas de définition scientifiquement approuvée pour les superaliments. Les aliments sont étiquetés comme superaliments lorsqu’ils prétendent qu’ils offrent simultanément plusieurs avantages pour la santé ou qu’ils aident à prévenir une maladie.

Les superaliments sont devenus populaires au début du XXe siècle lorsque la United Fruit Company a utilisé le terme comme stratégie de marketing. L’entreprise a activement commercialisé les bienfaits des bananes pour la santé. Ils ont encouragé les gens à inclure ces fruits dans leur alimentation quotidienne en se basant sur le fait qu’ils étaient bon marché, facilement disponibles, nutritifs, faciles à digérer et qu’ils pouvaient être consommés sous forme cuite et non cuite.

Par la suite, l’idée qu’une banane est un superaliment est devenue plus populaire lorsque les médecins ont commencé à utiliser le fruit pour traiter des problèmes de santé graves, tels que la maladie cœliaque et le diabète. L’American Medical Association a également approuvé les bananes comme aliment consommable quotidiennement.

La recherche indique que lorsqu’un aliment est étiqueté comme un superaliment, cela se traduit par de super ventes. Cela pose la question de savoir si ces superaliments apportent vraiment un bénéfice nutritionnel optimal plutôt qu’un label utilisé comme booster de vente par l’industrie alimentaire.

Comment enrichir notre alimentation quotidienne avec des superaliments ?

Lors du choix des meilleurs nutriments pour l’alimentation, il est toujours important de se rappeler qu’aucun aliment ne suffit à fournir tous les nutriments essentiels nécessaires à une vie saine. Une trop grande concentration sur les superaliments peut induire une personne en erreur et détourner son attention d’autres aliments sains plus enrichis sur le plan nutritionnel.

Selon les US Dietary Guidelines (2015 – 2020), pour un régime alimentaire sain, il faut inclure dans l’alimentation des nutriments essentiels provenant de divers groupes d’aliments, tout en faisant attention aux limites d’apport calorique. Certains régimes alimentaires, dont le régime méditerranéen, ont montré des avantages significatifs pour la santé en termes de réduction du risque de maladies chroniques.

Bien que la plupart des superaliments soient sur-médiatisés, certains aliments doivent être reconnus séparément pour leurs immenses bienfaits pour la santé et leurs valeurs nutritionnelles. Voici la liste des aliments qui offrent ces bienfaits :

Baies – sont riches en fibres alimentaires, en antioxydants et en nutriments qui combattent les maladies.

Le poisson – est une bonne source de protéines et d’acides gras oméga-3, qui sont bons pour un cœur en bonne santé.

Légumes à feuilles vertes – contiennent de grandes quantités de fibres alimentaires, de vitamine A, de vitamine C, de calcium et de composés phytochimiques bioactifs.

superaliments

Les noix – telles que les noisettes, les noix de cajou, les noix de pacane, les amandes et les noix, sont de bonnes sources de protéines et d’acides gras monoinsaturés, qui sont bons pour le cœur.

L’huile d’olive – est une bonne source de vitamine E, de polyphénols et d’acides gras monoinsaturés.

Grains entiers – sont une bonne source de fibres solubles et insolubles, de vitamine B, de minéraux et de composés phytochimiques bioactifs.

Yogourt – est riche en calcium, en protéines et en bonnes bactéries (probiotiques).

Les légumineuses – telles que les haricots rouges, le soja et les pois, sont une bonne source de protéines végétales, de fibres et de folate.

À lire aussi : 14 habitudes d’achat intelligentes pour votre budget

Dans quelle mesure le terme superaliment est-il justifié ?

Plusieurs études ont évalué les bienfaits des superaliments sur la santé. Les peptides bioactifs présents dans différentes cultures vivrières, tels que le maïs, le haricot commun, l’amarante, le quinoa et les graines de chia, sont connus pour avoir un large éventail de propriétés, notamment des propriétés antihypertensives, anti-cholestérol, anti-inflammatoires, anticancéreuses et antioxydantes. Ainsi, ces aliments sont désignés comme superaliments et souvent incorporés dans les formules alimentaires.

En revanche, plusieurs études ont également souligné que les superaliments sont fréquemment surestimés et que les données scientifiques affirmant les propriétés préventives de certains superaliments sont pour la plupart incohérentes et peu concluantes.

Une autre chose importante à retenir lors de la consommation d’aliments étiquetés comme superaliments est de vérifier soigneusement sa teneur en nutriments. Si vous avez un trouble spécifique et que vous prenez des médicaments pour cela, vous devriez discuter de vos besoins alimentaires avec le médecin. Par exemple, si vous prenez des médicaments pour prévenir les caillots sanguins, il n’est pas recommandé de manger trop de légumes à feuilles vertes. Ces légumes sont riches en vitamine K, qui joue un rôle essentiel dans la coagulation sanguine et peut donc potentiellement annuler l’effet des médicaments s’ils sont consommés en grande quantité.

Pris ensemble, on peut affirmer que certains aliments étiquetés comme superaliments sont capables de procurer des bienfaits pour la santé s’ils sont consommés en quantité suffisante avec d’autres aliments nutritifs. Il faut toujours se rappeler qu’un régime alimentaire sain ne doit pas inclure exclusivement des superaliments ; les superaliments doivent plutôt être utilisés dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *