Les meilleurs aliments pour renforcer le système immunitaire

Pendant la saison froide, il est l’observateur privilégié : notre système immunitaire. Souvent, les conseils pleuvent sur la façon de le « renforcer », même si les bons gestes, les bonnes habitudes de vie et une alimentation saine devraient plutôt  » l’équilibrer « , permettant ainsi à notre corps de fonctionner correctement. Si le système immunitaire est compromis, il peut y avoir plusieurs conséquences négatives : s’il est hyperactif, des états inflammatoires graves, voire des maladies auto-immunes peuvent prendre le dessus ; au contraire, s’il est sous- actif, le risque d’infections augmente significativement. Hyper ou hypo actif, donc, ne sont pas des conditions optimales.

Il existe des règles simples à suivre pour assurer un hiver sain : dormir suffisamment ; apprendre à gérer le stress ; faire de l’exercice au moins trente minutes par jour ; éviter de fumer ; limitez les boissons alcoolisées et faites le plein de vitamine D. Mais c’est surtout à table que l’on peut effectivement passer à l’attaque : avec des aliments « amis » du système immunitaire, les courbatures resteront à l’écart.

Ce sont les meilleurs aliments à manger lorsque vous avez un rhume.

Il existe des aliments qui peuvent aggraver les symptômes grippaux , qu’il faut donc éviter lors des rhumes, toux et malaises saisonniers.

Pour aider le système immunitaire à rester en bonne santé, la qualité du sommeil peut également être améliorée en dormant nu. Ce sont les symptômes d’un système immunitaire affaibli.

Lorsque le système immunitaire est affaibli, un état fébrile peut apparaître. Voici quelle est la température corporelle normale pour les adultes et les enfants.

Être heureux peut aussi améliorer votre système immunitaire.

Le maintien d’une bonne nutrition est ainsi à la base de la théorie des 21 jours.

Aliments contenant de la vitamine C et du sélénium

Le système immunitaire a besoin de vitamine C. Où le trouvez-vous ? Les précieux alliés capables d’apporter une contribution substantielle de ce point de vue dans les mois d’hiver sont sans aucun doute les agrumes. Ils arrivent sur nos tables en novembre et sont bons et juteux jusqu’en avril. Blonde, oranges sanguines, mandarines, clémentines, citrons, pamplemousses, cédrats sont un concentré de bienfait. Les kiwis et les ananas sont également de saison et riches en ce précieux nutriment.

La vitamine C se trouve de plus dans les fruits et légumes de novembre et décembre.

L’un des minéraux fondamentaux pour équilibrer le système immunitaire est le sélénium, qui prévient les dommages oxydatifs auxquels notre corps est soumis ; détoxifie le foie et affecte le bon fonctionnement de la glande thyroïde, ainsi que la régulation du métabolisme. Les aliments qui en contiennent en quantité généreuse, donc à ajouter à la liste des courses, sont : les noix du Brésil (cinq par semaine suffisent), les noix de cajou, les graines de tournesol, la moutarde et le riz complet, ainsi que certains poissons comme le thon et les sardines.

Légumes verts, potiron, curry et curcuma

Le vert et l’orange sont les couleurs qui devraient égayer les plats pendant les mois d’hiver. En tête de liste figurent les légumes verts, comme le chou frisé, la bette à carde, les épinards, le brocoli, les choux de Bruxelles. Le mérite de leur bonté réside dans les composés phytochimiques sains dont ils sont riches. Fibres, vitamine A, magnésium, acide folique abondent et renforcent le système immunitaire. Apportez une portion à table par jour. L’orange bénéfique, en revanche, est celle de la citrouille. Delica, Butternut, Hokkaido, Moscata, est une source de vitamine À qui ne doit pas manquer. Non seulement cela, c’est aussi la couleur de deux épices : le curry et le curcuma. Quelques grammes et faites le plein d’antioxydants qui aident à booster les défenses immunitaires.

À lire aussi : Brûlure vaginale : causes, symptômes et remèdes

Le curcuma combat également l’inflammation.

Les aliments d’automne qui aident à renforcer votre système immunitaire comprennent de nombreux aliments d’automne qui aident à contrôler l’endométriose et à réduire la douleur associée.

Poisson frais (ou congelé) riche en Oméga 3

Allez à la poissonnerie ou au comptoir des surgelés pour acheter du poisson , tant qu’il n’est pas en conserve ou fumé. Le thon, le saumon, les poissons gras, comme les anchois, les sardines et le maquereau , sont essentiels pour soutenir le système immunitaire. La dose recommandée est d’au moins 100 grammes deux fois par semaine. Ces poissons gras sont facilement disponibles et, dans le cas des poissons gras, bon marché aussi. Ils sont une source précieuse de protéines , de vitamine D et d’acides gras oméga-3 à longue chaîne, qui aident à réguler l’inflammation. Dans le corps. Les poissons gras font partie des aliments indiqués pour prévenir les dysfonctionnements cognitifs et la dégradation du cerveau. Les fruits de mer sont aussi des alliés du système immunitaire, car ils sont riches en  zinc et en vitamine B12 . Pendant la saison hivernale, vous préférez les moules et les coquilles Saint -Jacques, qui sont pêchées en plein dans cette période. Une astuce healthy : préférez le poisson frais ou surgelé au poisson en conserve ou fumé en sachet ! Pour équilibrer encore plus le système immunitaire, et en plus de donner du goût au poisson, ajoutez de l’ail, riche en allicine , à la cuisine, avec des effets antibiotiques et antifongiques et capables de prévenir les rhumes.

Le rôle des légumineuses et des céréales

Ils produisent des anticorps et sont une source précieuse de protéines capables d’assurer une excellente réponse immunitaire. Les pois chiches, les haricots, les lentilles doivent être consommées au moins trois fois par semaine car ils réparent et font grossir les tissus de l’organisme, rassasient et régulent la glycémie. Les légumineuses séchées sont excellentes pour tremper ou cuisiner sans les tremper au préalable, mais pour plus de commodité, les légumineuses en pot peuvent également être utilisées pour enrichir les soupes et les ragoûts, ou pour préparer de l’humus, du curry de légumineuses ou des accompagnements chauds et froids.

80 grammes par jour assurent l’équilibre des défenses immunitaires, car ils contribuent au bien-être intestinal. Le sarrasin, l’avoine, l’épeautre et l’orge sont des céréales riches en fibres , en sels minéraux et en acides gras essentiels . Commencez la journée du bon pied : les flocons d’avoine sont le choix idéal. Une bouillie chaude et délicieuse pour le petit déjeuner est une panacée pour le corps. On peut aussi y ajouter des graines de chia. En ce qui concerne le type de pain , il est utile de connaître les variétés, les farines et les levures. Pour un choix plus approprié pour la nutrition personnelle.

Même lorsque vous choisissez les plats à emporter les plus sains à commander , faites attention à la présence de substances respectueuses du système immunitaire.

Yaourt et chocolat : des collations pour les défenses immunitaires

Un coupe-faim sain ? Le yaourt , par exemple : en effet, il contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Mérite des ferments lactiques, qui régulent la flore intestinale et donc les défenses de l’organisme . Le yogourt glacé est également bénéfique.

Excellent aussi un petit carré de chocolat noir (25 grammes par jour, avec moins 70% de cacao), qui est un concentré d’énergie. Il contient de la sérotonine, connue sous le nom d’« hormone du bonheur », des endorphines, des antidouleurs efficaces, et de la diphényldantonine, un antidépresseur . Surtout, le chocolat stimule la production de lymphocytes T, qui agissent contre les infections.

À l’avenir, il sera plus facile de savoir combien de nutriments un aliment particulier contient, grâce aux nouvelles  étiquettes alimentaires italiennes et à un logo nutritionnel appelé NutrInform Battery.

Les meilleurs aliments pour le système immunitaire

  • Légumes verts
  • Des oranges
  • Mandarines
  • Clémentines
  • Citrons
  • Pamplemousses
  • Cèdres
  • kiwi
  • Ananas
  • Noix du Brésil
  • Noix de cajou
  • Graines de tournesol
  • Moutarde
  • riz brun
  • Thon
  • Sardines
  • Saumon
  • Poisson bleu
  • Fruits de mer
  • Ail
  • Curcuma et curry
  • Citrouille
  • Pois chiches
  • Des haricots
  • Lentilles
  • Sarrasin
  • Orge
  • Avoine
  • Yaourt
  • Chocolat noir

Les oignons sont par ailleurs amis avec le système immunitaire. En réalité, il n’y a pas qu’un seul oignon. Il existe de nombreux types d’oignons et chaque variété italienne a ses propres caractéristiques.

Parmi les aliments qui augmentent les défenses, on trouve également des aliments fonctionnels qui améliorent le vieillissement cutané.

Les aliments riches en manganèse sont excellents pour le système immunitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *